Les contrats de travail mexicains sont régis par la loi fédérale du travail (LFT). Cette loi dispose que les contrats de travail au Mexique doivent être obligatoirement écris. Un contrat individuel de travail se définit comme celui pour lequel une personne met son activité professionnelle à disposition de son employeur  moyennant un salaire. Au Mexique, les types de contrats de travail sont classés en fonction de la relation de travail.

Travail ou temps déterminé

Ce type de contrat est requis lorsque l’exige la nature du travail ou lorsque l’objet du contrat est de remplacer temporairement un autre salarié. Sont également concernées les relations de travail pour l’exploitation minière.

Contrat à durée indéterminée

Ce type de contrat est requis lorsque les relations de travail dépassent 180 jours. Dans ce cas, la période d’essai ne pourra excéder 30 jours, laquelle peut être étendue jusqu’à 180 jours s’il s’agit de travailleurs pour des postes de direction ou de management.

Formation initiale ou période d’essai

Il s’agit de la relation dans laquelle un salarié s’engage à fournir ses services afin d’acquérir les connaissances et compétences nécessaires à l’activité pour laquelle il a été engagé.  Ce type de contrat a une durée maximale d’un mois, sauf s’il s’agit de postes de direction et peut, dans ce cas, durer jusqu’à six mois. Lorsque se termine la période d’essai  et que continue la relation de travail, le contrat est considéré comme indéfini.

Travail saisonnier

Cela englobe les relations de travail convenues pour des travaux discontinus quand les services sont requis pour des travaux fixes ou périodiques à caractère discontinu, dans les cas d’activités saisonnières ou ne nécessitant pas la prestation de services pendant toute la semaine, le mois ou l’année.

Selon la loi LFT, la journée de travail se décompose en :

  • Le travail de jour entre six heures du matin et vingt heures du soir. La durée maximale de travail est de huit heures ;
  • Le travail de nuit entre vingt heures du soir et six heures du matin. La durée maximale est de sept heures ;
  • La journée mixte qui comprend des horaires de jour et de nuit, à condition que le travail de nuit soit inférieur à trois heures et demie. La durée maximale est de sept heures et demie.

D’autre part, il est également important de connaître les causes de cessation du contrat de travail :

  • Le consentement mutuel des parties ;
  • La mort du salarié ;
  • L’achèvement de l’objet du contrat ou le terme du contrat ou l’investissement de capital ;
  • L’incapacité physique ou mental ou l’inhabilité manifeste du salarié ;
  • La force majeure ou cas fortuit, l’incapacité physique ou mental ou la mort de l’employeur ;
  • La non-rentabilité notoire et manifeste de l’exploitation ;
  • L’épuisement des ressources d’une industrie extractive ;
  • La faillite légalement déclarée ou en-cours.

 

Enfin, toute entreprise ou salarié devrait connaître ses droits et devoirs en matière de droit du travail. La rédaction de contrats de travail au Mexique exige de connaître la loi LFT. Il est donc recommandé de demander l’avis d’experts lors de la rédaction de contrats de travail. Chez Biz Latin Hub, notre équipe d’experts en services back-office peut vous conseiller en droit du travail pour votre entreprise et vos employés.