Qu’est ce qui constitue les salaires des employés au Mexique ? La loi fédéral du travail (LFT) au Mexique dispose clairement les différentes composantes qui constituent les salaires des employés. Plus précisément, elle définit le salaire comme la rétribution qu’un employeur doit payer à un employé pour son travail. La rémunération d’un salarié est composée à la fois d’un salaire de base et des avantages légaux suivants:

Les heures supplémentaires

Les heures supplémentaires font partie intégrante des avantages sociaux des employés. Si un employé fait des heures supplémentaires, il sera payé 100 % de plus que son salaire normal pour les heures qu’il aura travaillé. Si les heures supplémentaires dépassent un total cumulé de neuf heures par semaine, les employeurs seront tenus de payer ces heures à 200 % du salaire normal.

Prime annuelle

Les employés ont le droit à une prime annuelle qui doit être payée avant le 20 décembre et qui doit être équivalente à au moins 15 jours de salaire.

Prime du travail du dimanche

Les employés qui travaillent le dimanche ont droit à une prime qui correspond à 25% du salaire.

Prise en charge du logement

Cela s’applique à toutes les entreprises agricoles, industrielles et minières qui doivent fournir à leurs employés un logement propres et confortable sur les lieux de travail. À cette fin, ces entreprises doivent verser 5% de leur masse salariale au Fonds National pour le Logement.

Congés payés et primes de vacances

Les employés qui ont travaillé pendant plus d’un an ont droit à des congés payés qui ne peuvent être inférieurs à six jours de travail. Dans un premier temps, ces congés augmenteront de deux jours pour chaque année d’ancienneté, puis après la quatrième année, ces congés augmenteront de deux jours pour chaque tranche de cinq années d’ancienneté jusqu’à ce qu’ils atteignent un maximum de 12 jours. En outre, les employés ont droit à une prime de vacances d’au moins 25% de leur salaire correspondant à la période des congés.

Pourboires

Applicables seulement à l’hôtel, au restaurant et aux employés de bars, ils correspondent à un pourcentage de la consommation.

La participation aux bénéfices

Les employeurs doivent verser une participation aux bénéfices à leurs employés conformément au pourcentage fixé par la Commission Nationale pour la Participation des Travailleurs aux Profits des Entreprises.

Bonnus d’ancienneté

Il est équivalent à 12 jours de salaire pour chaque année d’ancienneté, à condition que l’employé ait complété 15 années d’ancienneté (et est versé en cas de démission).

Il est intéressantsalaires au mexique de noter que les éléments mentionnés ci-dessus sont considérés comme partie intégrante de la rémunération d’un employé en vertu de la loi mexicaine. Il est toutefois important de comprendre que ces bénéfices sont les exigences légales minimums que les employeurs doivent remplir lors de l’embauche de personnel au Mexique. Cependant, certains employeurs choisissent d’offrir des avantages supplémentaires afin d’attirer et de retenir les meilleurs talents.

En essayant de com du processus de paie.prendre le coût total de l’embauche de personnel et les avantages légaux associés à la rémunération des employés, les entreprises devraient avoir recours à des experts afin d’éviter les incompréhensions lors des négociations salariales ainsi que les erreurs de paie. Chez Biz Latin Hub, nous sommes bien positionnés pour guider les entreprises au travers des processus d’embauche jusqu’au calcul et la gestion